An error has occurred

Regarder l'entreprise avec ses yeux d'enfants

Regarder l’entreprise avec des yeux d’enfants

Lorsque je vis des moments d’enthousiasme dans les groupes que j’accompagne dans des processus de travail collaboratif et d’intelligence collective, je me surprends parfois à ne plus voir devant moi des adultes dans leur contexte professionnel mais à y voir plutôt, le temps d’un instant, une bande d’enfants en pleine expression de leur joie. Là où elle est la plus forte et originelle.

Je me sens alors très loin de certaines ambiances de bureau qui sont un peu comme les voyages en métro : il fait lourd, il fait chaud, l’ambiance est pesante … tout le monde tire la gueule.

L’organisation pyramidale nous infantilise

Je ne voudrais pas plomber l’ambiance mais si vous êtes en entreprise vous savez de quoi je parle. De ces moments où on se sent enfermés dans un rôle, où il est bon ton de dire ceci ou dire cela, où l’on se trouve comme des enfants, infantilisés par des responsables tous puissants qui nous rappellent  cette époque où nous n’avions pas le droit de citer (« Ici, c’est moi qui décide», « Ce n’est pas une discussion pour toi. Nous parlons entre adultes.»).

Je suis parfois révoltée de constater, qu’alors que la société élève ses enfants pour les rendre autonomes et responsables, elle les place ensuite dans des organisations, qui, bien souvent et pour de multiples raisons (notamment organisationnelles), les déresponsabilisent en les contrôlant à outrance et en étouffant leur esprit d’initiative. Je comprends bien l’idée : de cette manière, on réduit les risques d’erreur, tout en poursuivant le graal de l’efficacité !! Peu importe si c’est en reproduisant ce qui marche déjà, en réduisant notre agilité et en niant le potentiel créatif de chacun.

Selon moi, une structure trop pyramidale, où les seules initiatives sont laissées à quelques personnes,  et un fonctionnement trop fragmenté des tâches, favorise l’immaturité des collaborateurs. Ceux-ci se retrouvent, à l’image d’enfants bien policés, très loin de leur plein potentiel, incapables de contribuer avec enthousiasme et créativité au projet global de l’entreprise.

Alors qu’il suffirait d’accueillir la richesse individuelle et collective

Un fonctionnement plus horizontal, pluridisciplinaire et collaboratif, reconnait et tire parti de l’individualité pour créer de la valeur collective et servir l’organisation.

Bien sûr, c’est par définition plus expérimental, car nous ne savons pas à l’avance comment les différentes parties vont s’accorder et se compléter, mais c’est aussi plus puissant. Tout comme pour les enfants, là où il y a de l’audace, de la jeunesse d’esprit et de la joie, du plaisir à faire ensemble, de la liberté, l’innovation est possible. La métaphore du groupe de jazz énoncée par David Marsing, directeur de production chez Intel et rapporté dans le dernier livre de Laure Le Douarec consacré à l’Intelligence Collective, fait écho à ce potentiel créatif : 

« Ce à quoi aspirent la plupart des entreprises, c’est l’homogénéité. Elles veulent 150 trompettes jouant à l’unisson. Mais les équipes homogènes ont des angles morts ; elles bougent comme les moutons et souvent dans la même direction. Ce dont on a besoin, à l’opposé, c’est de la complexité, d’équipes de jazz qui improvisent et (s’)harmonisent en même temps. »

Alors, jouons maintenant !

Si vous pensez qu’expérimenter le format libérateur et créatif d’un atelier collaboratif de manière guidée et bien définie pourrait être profitable à votre équipe dans l’atteinte de vos objectifs collectifs, alors contactez-moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sandrine-malet-2

Passionnée par la communication interpersonnelle et les dynamiques de groupe, Sandrine Malet met son expérience du management d’équipes projet et sa pratique de facilitatrice en intelligence collective au service des entreprises et de leur transformation. Après un parcours de 15 ans dans les métiers de la communication, elle accompagne aujourd’hui des équipes dans leurs évolutions stratégiques en favorisant l’émergence de solutions innovantes, solides et partagées.